Accueil TRT5 CHV > Actualités > Entre ruptures et tensions : se faire vacciner contre les hépatites A et B
Hépatites, Vaccination

Entre ruptures et tensions : se faire vacciner contre les hépatites A et B

publié le 11.08.2017

Contre les hépatites A et B la vaccination est indispensable. Actuellement les vaccins contre l’hépatite B sont en rupture et ceux contre l’hépatite A connaissent des tensions d’approvisionnement, situations susceptibles d’entraîner une recrudescence de ces pathologies.

Les vaccins anti-VHB

Depuis quelques mois une rupture de vaccin anti-hépatites B nous a été confirmée par les Autorités sanitaires. Nous avons rencontré le laboratoire GSK producteur de vaccin, en situation de quasi-monopole, pour connaître les causes de cette rupture. Nous avons eu deux réunions avec le Ministère pour prendre connaissance du plan d’action.
Les mesures misent en œuvre sont, entre autres :
– Contingentement des doses aux pharmacies hospitalières,
– Rétrocession à des publics prioritaires définis par le Haut Conseil de la Santé Publique

GSK aurait dû prévenir plus tôt les agences sanitaires des problèmes de production qu’il rencontrait. Des mesures doivent absolument être prises par les autorités de santé pour empêcher que ce type de situation ne se reproduise.

—–
Pour se procurer le vaccin anti- VHB :

  • Demander à son médecin une ordonnance mentionnant la priorité vaccinale,
  • Aller dans une pharmacie hospitalière avec cette ordonnance pour se faire délivrer le vaccin.
  • Signaler aux associations toutes difficultés rencontrées via l’observatoire de SOS Hépatite

Les vaccins anti-VHA

Début juin 2017 L’Organisation Mondiale de la Santé a fait état d’une « flambée d’hépatite A touchant principalement les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes » en Europe et aux Etats Unis. En France cette recrudescence de VHA intervient au moment de tensions d’approvisionnement du vaccin.
Les autorités sanitaires nous ont informés qu’un important réapprovisionnement était en cours. Elles maintiennent malgré tout des mesures de contingentement en limitant la rétrocession à des publics prioritaires. Modifications : pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, le contrôle de la sérologie VHA n’est plus nécessaire !

——
Pour se procurer le vaccin anti-VHA

 

  • Demander à son médecin une ordonnance mentionnant la priorité vaccinale,
  • Aller dans une pharmacie hospitalière avec cette ordonnance pour se faire délivrer le vaccin et sa dose de rappel
  • Signaler au TRT-5 toutes difficultés rencontrées

Découvrez

d'autres

articles

12.04.2021

Le 27 janvier dernier, le TRT-5 CHV faisait part de ses inquiétudes quant à l’annonce faite par le Laboratoire Delbert de nouvelles difficultés d’approvisionnement en Extencilline®, traitement recommandé notamment pour les syphilis non-neurologiques. Deux mois plus tard, force est de constater que la situation ne s’améliore pas. Interrogée, l’ANSM…

Lire l'article

06.04.2021

Le laboratoire Boehringer Ingelheim France a informé le collectif TRT-5 CHV de l’arrêt de commercialisation prochaine de certaines formulations d’ Aptivus® (tipranavir) et Viramune® (névirapine). En France,  les prescriptions de ces 2 ARV sont actuellement très faibles, voire nulles. Aptivus 100mg/ml solution buvable (indiqué dans en association avec le ritonavir…

Lire l'article

Contactez
-nous

TRT-5 CHV , Coordination du collectif Interassociatif

6 Rue du Chemin Vert
75011 Paris

 

Tél. : 06. 46. 10. 09.51
Tél : 07.77.07.51.01

 

E-mail : coordination@trt-5.org

Nous contacter