Accueil TRT5 CHV > Actualités > Essai DUETTO : la bithérapie contre le VIH n’est pas recommandée en allègement thérapeutique 4 jours sur 7

Essai DUETTO : la bithérapie contre le VIH n’est pas recommandée en allègement thérapeutique 4 jours sur 7

publié le 17.05.2023

Les stratégies thérapeutiques contre le VIH se sont perfectionnées au fil du temps. Elles se sont montrées très efficaces contre la réplication virale et permettent aux personnes vivant avec le VIH (PVVIH) d’avoir une vie équivalente aux personnes séronégatives. En plus de leur efficacité, la tolérance aux antirétroviraux est très bonne. Les enjeux thérapeutiques pour ces classes de médicaments s’orientent maintenant vers leur allégement : on cherche la même efficacité mais avec moins de molécules (allègement moléculaire), des formes galéniques plus simples (3 molécules en un comprimé, des injections) et/ou des prises moins quotidiennes.

Ces allègements ont plusieurs objectifs. Dans un premier temps, les possibilités d’alléger sont multiples (voir tableau) et permettent donc de proposer une individualisation de la prise en charge médicamenteuse pour chaque personne vivant avec le VIH. Dans un second temps, l’allègement permet aussi une épargne thérapeutique : le fait qu’une personne prenne moins de molécules ou diminue son nombre de prises par semaine limite l’exposition aux antirétroviraux. Il est aussi important de noter que ces stratégies d’allègement peuvent permettre de réduire le coût de la prise en charge des patients-es. Mais le plus important est surtout de pouvoir proposer aux personnes d’avoir plus de confort dans leurs vécus avec le traitement, en fonction de leurs choix et leurs habitudes de vies.

L’essai 177 DUETTO, promu et financé par l’ANRS|MIE, s’est terminé cette année. Il s’agissait d’un double allègement, car il concernait la non infériorité d’une bithérapie, en prise intermittente. Il comparait un bras de patients-es en bithérapie 7 jours sur 7 à un bras de patients-es en bithérapie 4 jours sur 7. Les résultats définitifs de cet essai n’ont pas démontré la non-infériorité de la bithérapie 4/7jours vs 7/7. En clair, il n’est pas possible de dire que la bithérapie prise 4 jours sur 7 est aussi efficace qu’une bithérapie quotidienne. Le conseil scientifique et le comité indépendant de l’essai se sont donc accordés ensemble à ne pas recommander la bithérapie en allègement 4 jours sur 7. Les données actuelles permettent aux experts-es de recommander seulement la trithérapie en allègement à 4 jours sur 7, démontrée depuis quelques années par l’essai QUATUOR de l’ANRS|MIE.

Il arrive parfois que certaines personnes vivant avec le VIH pratiquent elles-mêmes l’allègement thérapeutique sans en parler à leur médecin, on parle d’allègement sauvage. Nous profitons de cette actualité pour rappeler que l’allègement thérapeutique doit se faire dans le cadre d’un suivi régulier avec son-sa médecin et doit être le fruit d’une décision médicale partagée. Malgré les envies compréhensibles des personnes à vouloir alléger leurs traitements, il est essentiel que l’allègement fasse preuve d’un bénéfice pour la santé démontré grâce à des essais cliniques validés et qu’il soit accompagné d’un suivi médical régulier. En effet, l’allègement thérapeutique n’est pas sans risque, il est important de voir avec son-sa médecin les possibilités d’alléger. Sans cela, il est possible de s’exposer à la création de résistances à son traitement, et devoir dans les cas les plus importants, changer de classes de médicament.

Les associations de patients-es peuvent en cas de besoin aider à mieux comprendre les enjeux du traitement, son allègement et/ou les risques de l’allègement sauvage.

Vous trouvez ci-dessous une infographie téléchargeable reprenant les traitements actuels et leurs possibles allégements :

Aller plus loin

TABLEAU_ALLEGEMENT_TRT5CHV_JPG

Visualiser Télécharger

TABLEAU_ALLEGEMENT_TRT5CHV_PDF

Visualiser Télécharger

TABLEAU_ALLEGEMENT_TRT5CHV_PNG

Visualiser Télécharger

Découvrez

d'autres

articles

04.01.2024

Le 27 septembre 2023 s’est tenue notre Journée scientifique annuelle sur le thème : Données de recherche, recherche de données. Retrouvez toutes les interventions sur notre chaîne You Tube via le lien suivant :…

Lire l'article

27.11.2023

Voir ici la vidéo de présentation Les enquêtes ANRS VESPA ont pour objectif de documenter l’évolution des conditions de vie des personnes vivant avec le VIH et d’améliorer leur prise en charge globale. La 3ème édition de l’enquête ANRS VESPA démarrera progressivement dans les hôpitaux concernés de…

Lire l'article

Contactez
-nous

TRT-5 CHV , Coordination du collectif Interassociatif

AdresseTour Essor, 6ème étage
14 rue Scandicci
93500 Pantin

 

TéléphoneTél. : 06. 46. 10. 09.51
Tél : 07.77.07.51.01

 

EmailE-mail : coordination@trt-5.org

 

FacebookFacebook : @assoTRT5CHV

 

TwitterTwitter : @CoordoTRT5

 

NOUS CONTACTER

Signaler une rupture de médicament