Accueil TRT5 CHV > Communiqués de Presse > IPREX : PREMIERS PAS DE LA PREP (Communiqué de TRT-5)
Prévention

IPREX : PREMIERS PAS DE LA PREP (Communiqué de TRT-5)

publié le 23.11.2010

Prévention du VIH. Les résultats de l’essai iPrEx incitent à poursuivre les recherches dans l’intérêt des communautés concernées et le respect des droits des futurs participants aux études.

Les résultats de l’essai international iPrEx (Preexposure Prophylaxis Initiative) sont publiés mardi 23 novembre 2010 dans The New England Journal of Medicine . Il s’agit de la première étude d’efficacité d’une stratégie de prévention fondée sur le traitement antirétroviral pris chaque jour en prophylaxie pré-exposition orale. Elle vient s’ajouter aux résultats de l’étude CAPRISA 004, qui évaluait l’efficacité d’un traitement antirétroviral appliqué de manière intermittente à la demande en prophylaxie pré-exposition locale (gel vaginal) et dont les résultats ont été présentés à Vienne en juillet.

L’essai iPrEx a été mené parmi 2499 hommes homosexuels ou ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, dans six pays. Durant un suivi d’une durée de 14 mois en médiane, 100 personnes ont été contaminées par le VIH, 36 dans le bras de celles qui prenaient la combinaison ténofovir-emtricitabine, 64 dans le bras de celles qui prenaient un placebo. Ces résultats indiquent une réduction de 44 % de l’incidence du VIH.

De manière inédite, le groupe interassociatif TRT-5 participe, depuis le printemps 2009, au groupe d’élaboration d’un projet d’essai franco-québécois de PrEP intermittente « à la demande » chez des hommes homosexuels, dont l’ANRS devrait être promoteur dans les prochains temps. Il prend acte des résultats présentés ce jour et du temps qui sera nécessaire à leur appropriation et à la compréhension de leurs implications. Les résultats présentés, et ceux qui suivront, devront contribuer à nourrir la réflexion à venir sur le design de l’essai ANRS.

Parmi les résultats de l’étude, TRT-5 attire l’attention sur les données disponibles et à venir sur l’observance du traitement, l’évolution des comportements de prévention au cours de l’essai et la bonne tolérance du médicament, qu’on ne connaît pas sur le long terme.

Les résultats de l’essai iPrEx ne permettent pas de recommander l’utilisation de la combinaison tenofovir-emtricitabine (Truvada®) en prévention. Les recherches doivent se poursuivre pour, si l’efficacité de combinaisons antirétrovirales est démontrée, espérer un bénéfice de stratégies de PrEP, tant à l’échelle individuelle que collective.

Au-delà des données biomédicales, l’élaboration du design d’un tel essai doit prendre en compte les préoccupations exprimées, et celles qui le seront à nouveau, par des membres et des représentants des communautés concernées. TRT-5 publiera bientôt le rapport de synthèse de la consultation dont il a coordonné la mise en place auprès de membres de la communauté gaie, principalement des représentants associatifs de la lutte contre le VIH/sida et gaies/LGBT. Celle-ci avait pour objectif d’informer et de recueillir les avis, les remarques et les commentaires sur cette nouvelle approche de prévention.

TRT-5 poursuivra son travail au sein du groupe d’élaboration de l’essai, afin de veiller en particulier à la protection des intérêts et des droits des futurs participants.

TRT-5 rappelle que la recherche en prévention biomédicale du VIH doit associer étroitement les communautés concernées. Il invite les associations de lutte contre le sida et gaies/LGBT, et celles de tous les groupes exposés au VIH, à s’engager dans la collaboration avec les chercheurs et l’ANRS sur ces projets, pour que les besoins des personnes concernées soient pris en compte.

Contact
– François Berdougo : 06 46 10 09 45
– Yann Mazens : 06 46 10 09 51

Documents joints

Découvrez

d'autres

articles

22.09.2020

L’alimentation en cas de stéatose ou de NASH L’objectif de ce projet était de communiquer sur l’intérêt d’une alimentation adaptée en cas de stéatose et de NASH (stéato-hépatite non alcoolique), sur la NASH elle même, mal connue de la population générale et insuffisamment…

Lire l'article

11.09.2020

COMMUNIQUE DE PRESSE – 11 septembre 2020 La constitution de stocks de sécurité, destinés à prévenir les ruptures de médicaments, demande de longue de date des associations de patients, a fait l’objet d’un article dans la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2020 votée en décembre 2019. Près…

Lire l'article

Contactez
-nous

TRT-5 CHV , Coordination du collectif Interassociatif

6 Rue du Chemin Vert
75011 Paris

 

Tél. : 06. 46. 10. 09.51
Tél : 07.77.07.51.01

 

E-mail : coordination@trt-5.org

Nous contacter