Accueil TRT5 CHV > Communiqués de Presse > La greffe solidaire entre personnes qui vivent avec le VIH enfin possible !
Greffe

La greffe solidaire entre personnes qui vivent avec le VIH enfin possible !

publié le 29.07.2021

Communiqué de presse – 29 juillet 2021

Le 15 juillet dernier, le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé la publication de l’arrêté autorisant le prélèvement et la greffe d’organes entre donneur.e.s et receveur.e.s vivant avec le VIH. La publication intervient après plus de 5 années de plaidoyer de la part des collectifs CHV (Collectif Hépatites Virales) et TRT-5, devenus depuis 2019 un seul et même collectif.

En 2018, près de 24 000 personnes étaient en attente d’une greffe d’organe quand moins de 6 000 transplantations étaient réalisées[i]. Chaque année, plus de 500 personnes décèdent en attente d’une greffe. Faut-il le répéter, la principale cause d’échec de la transplantation résulte de l’absence de greffe faute d’organe disponible. Pourtant, un seul donneur permet en moyenne de sauver la vie de trois personnes.

Pour lutter contre la pénurie de greffons, le gouvernement s’est engagé dans son Plan Greffe 2017-2022 à diversifier les prélèvements à partir de donneurs décédés et à renforcer le prélèvement et la greffe à partir de donneurs vivants. C’est dans ce cadre qu’interviennent la publication de l’arrêté du 5 juillet. Déjà possible pour les donneurs porteurs d’anticorps anti-VHB ou anti-VHC depuis 2015, l’autorisation de la greffe solidaire entre personnes vivant avec le VIH est une opportunité de sauver de nombreuses personnes et d’améliorer leur qualité de vie chaque année.

C’est également l’occasion d’associer les personnes séropositives à un effort de solidarité nationale, en leur ouvrant le droit de donner leurs organes. En 2017, un sondage réalisé par les collectifs CHV et TRT-5 montrait une très forte adhésion au projet de greffe solidaire : 85% des répondants étaient prêts à donner leurs organes.

Malgré les limites du texte dont les exigences laissent à penser que son application sera limitée, et le nécessaire travail de communication à faire pour que la greffe solidaire entre dans les pratiques, le collectif TRT-5 CHV se félicite de cette avancée majeure.

Contact Presse – mjaudon@trt-5.org – Tél. 07 77 07 51 01


[i] http://www.francetransplant.com/wp-content/uploads/2020/10/Rapport-Enque%CC%82te-Ft-oct-2019.pdf

Découvrez

d'autres

articles

22.12.2021

Traitements Long Acting – Après l’arrêt de développement du MK8507, l’islatravir entre pause et surveillance. Le 18 novembre dernier, Merck annonçait dans un communiqué de presse l’arrêt de développement du MK8507. Cette décision intervient après le constat d’une lymphopénie (taux anormalement bas des lymphocytes, cellules jouant un rôle immunitaire…

Lire l'article

14.12.2021

Alors que les avancées de la médecine ont permis d’obtenir des traitements antirétroviraux (ARV) efficaces en 1, parfois 2 prises quotidiennes, la recherche développe de nouvelles formulations d’ARV Long Acting. Administrés sous forme orale ou injectable, voire d’implants, ces médicaments dit « à longue durée d’action » permettraient un contrôle de la…

Lire l'article

Contactez
-nous

TRT-5 CHV , Coordination du collectif Interassociatif

Adresse6 Rue du Chemin Vert
75011 Paris

 

TéléphoneTél. : 06. 46. 10. 09.51
Tél : 07.77.07.51.01

 

EmailE-mail : coordination@trt-5.org

 

FacebookFacebook : @assoTRT5CHV

 

TwitterTwitter : @CoordoTRT5

Nous contacter
Signaler une rupture de médicament